RFP – Centre des Ressources Numériques

Moderniser l’État, nous vous le devons!

Examen du questionnaire de l’Enquête sur le Budget Ouvert (EBO) 2023

C’est dans le cadre d’un atelier qui a débuté le 09 juin 2023 à Mbankomo. Cette assise va permettre de mener des réflexions sur les réponses provisoires du Gouvernement et de faire les propositions de stratégie d’amélioration du score du Cameroun à la suite de l’Enquête 2023 sur le Budget Ouvert (EBO) en cours de finalisation.

L’objectif global visé est de « sensibiliser toutes les parties prenantes pourvoyeuses de données sur la gestion des finances publiques sur les bonnes pratiques en matière de transparence budgétaire », a rappelé Madame MANGA Félicité, Chef de la Cellule de la Consolidation des Comptes Budgétaires, au Ministère des Finances (MINFI). Pour y parvenir, les séminaristes vont procéder à l’examen du questionnaire de l’Enquête sur le Budget Ouvert (EBO) afin de s’approprier l’approche méthodologique de l’étude. La finalité est d’améliorer le score du Cameroun dans les différents classements d’évaluation des systèmes de gestion des finances publiques notamment celui de l’EBO. « Cette activité est une occasion de réfléchir, au-delà des résultats, aux actions que le Cameroun doit entreprendre pour relever les défis révélés par les résultats de l’EBO 2021 », renchérit madame MANGA Félicité.

Le Gouvernement Camerounais a pris l’engagement à travers le Ministère des Finances de participer à l’évaluation de la transparence budgétaire, la participation et le contrôle suivant l’Indice des Budgets Ouverts (IBO) qui est biannuel. A ce titre, le Cameroun fait partie des 120 pays ayant souscrit à l’Initiative de l’Enquête sur le budget ouvert (EBO) exécuté par l’International Budget Partnership (IBP). Pour les trois précédentes éditions réalisées en 2017, 2019 et 2021, le score du pays a connu une courbe haussière passant de 7/100 en 2017, 28/100 en 2019 et 34/100 en 2021. Toutefois, cette évolution reste insuffisante au regard des exigences du Code de Transparence et Bonne Gouvernance (CTBG). Au regard des évolutions enregistrées au cours de ces dernières années, le pays est en droit d’espérer voir son score franchir la barre de 50/100 sur les résultats de l’EBO 2023.

Dans le cadre de l’harmonisation des bonnes pratiques en matière de finances publiques, le Gouvernement camerounais a marqué sa volonté de s’arrimer aux standards internationaux, en adoptant la loi n°2018/011 du 11 juillet 2018 portant Code de Transparence et de Bonne Gouvernance dans la gestion des finances publiques. Dans son article 48, ledit code prévoit « l’obligation d’informer le public via divers canaux nécessaires, afin de rendre accessible l’information budgétaire ».

Il est important de noter que cette activité bénéficie de l’accompagnement de  l’UNICEF qui va s’investir de plus en plus en matière de transparence budgétaire.